UN LIEU DE CRÉATION

Un Centre dramatique national est un lieu ressource pour les artistes.

Avant d’être un lieu de diffusion de spectacles, il est avant tout un espace de création et d’inventivité. Son rôle consiste à donner du temps aux artistes, à accompagner la maturation de leurs projets et à favoriser la rencontre avec les publics.

Le Théâtre Nouvelle Génération est une maison vivante, une ruche dans laquelle se rêvent des formes inédites, où s’élaborent de nouveaux langages scéniques. Historiquement dédié aux jeunes spectateurs et aux écritures théâtrales pour la jeunesse, le CDN a aujourd’hui évolué, sans renier ses origines et ses missions premières. Par Théâtre Nouvelle Génération, il faut entendre désormais :
– nouvelles générations d’artistes ;
– nouvelles générations de formes ;
– nouvelles générations de publics.

Le Théâtre Nouvelle Génération s’aventure à la frontière des autres disciplines (arts plastiques, arts visuels, danse, cirque, marionnette et théâtre d’objets) mais aussi des sciences et des nouvelles technologies (image virtuelle, intelligences artificielles, systèmes de création et de diffusion numériques). L’immersion et les imaginaires du futur sont deux fils rouges de la programmation. S’immerger au plus près des oeuvres et « imaginer demain » à travers des propositions destinées à l’enfance et à la jeunesse ainsi qu’aux adultes, dans une perspective de renouvellement des écritures scéniques contemporaines. Le Centre dramatique « nouvelle génération » a l’ambition de redéfinir ce qui peut s’appeler « théâtre » aujourd’hui. Un théâtre qui s’est transformé dans sa pratique et dans ses formes, comme un art qui vit avec son temps et intègre des cultures émergentes.

Favoriser l’émergence ne passe pas seulement par l’intégration de jeunes artistes dans le monde professionnel. Ce sont les conditions dans lesquelles ces derniers peuvent travailler qui permettent ou non l’innovation, car avant de pouvoir proposer des créations originales au regard du public, les artistes ont besoin d’espaces d’expérimentation et de recherche. Ce sont ces phases de travail, en amont d’éventuelles productions, qui permettent de valider des intuitions dramaturgiques, d’élaborer des hypothèses de développements techniques et d’en partager les enjeux avec les spectateurs.

L’innovation est une vision du travail, une culture qu’il faut favoriser et transmettre. Pour encourager l’apparition de formes hybrides et novatrices, il est indispensable de repenser la manière de produire des oeuvres et la manière de les partager avec les publics. Voilà pourquoi le Théâtre Nouvelle Génération a choisi de placer le soutien à la recherche création au coeur de son projet, grâce à des dispositifs d’accompagnement à la recherche en écriture et en arts scéniques. Ainsi, au fil de la saison se côtoient : Haut et Court, l’équipe de créateurs associés au projet artistique du CDN, les artistes du Vivier, les équipes artistiques des dispositifs La Couveuse et Chimères ainsi que tous les artistes accompagnés en coproduction. Chaque année, ce sont plus de 365 jours de résidences de création et de recherche qui occupent les espaces des Ateliers – Presqu’île et du TNG – Vaise. C’est d’une certaine manière la saison « invisible » du CDN, celle où les artistes travaillent quotidiennement, celle qui nourrit la construction des saisons présentes et à venir.