Edito

Des plans sur la comète

Après bientôt deux années passées à tirer des plans sur la comète, à chercher à prédire quel sera le prochain malheur, à planifier au petit bonheur la chance des scénarios d’atterrissage plus improbables les uns que les autres, je me demande à quoi peuvent bien ressembler nos imaginaires aujourd’hui et quelles formes pourraient prendre des utopies contemporaines.

Indiscutablement, quelque chose a changé en nous après cette longue expérience de « privation » de liberté et de sociabilité. Nous savons que nous sommes – plus ou moins – capables de nous plier à une discipline et de renoncer à des choses qui nous semblaient pourtant – plus ou moins – essentielles.

Plus ou moins… Pas seulement selon les mentalités des uns et des autres mais aussi en chacun de nous, selon les jours.
Alors ? Plus ? Ou moins ?
C’est finalement la question que nous vous proposons de nous poser ensemble, en découvrant les spectacles de cette saison. Non
pas comme on lève ou baisse le pouce en guise de commentaire, mais comme une invitation à trouver un équilibre viable.

Alors certes, il y a des choix à faire… pour plus ou moins de productivisme, d’équité, d’écologie, de protectionnisme, de frontières, de mobilité, de technologies, de contrôle, de spéculations, avec plus ou moins d’insouciance, de précautions, de sérieux, de dérision, d’attention à l’autre…
Mais surtout pour qui et pourquoi ?
Pour soi ? Pour l’autre ? Dans l’absolu ?
Autrement dit : pour son propre bénéfice, par générosité ou pour viser une forme de justice ?

Alors ? Plus de ceci ou moins de cela ?

Joris Mathieu
Directeur du Théâtre Nouvelle génération – CDN de Lyon