Marguerite Bordat <br/>et Pierre Meunier

Marguerite Bordat
et Pierre Meunier

Marguerite Bordat est née en 1974 à Paris. Scénographe, plasticienne, elle s’engage très tôt dans une importante collaboration avec Joël Pommerat avec qui elle forge sa sensibilité à la scène et à tous ses composants. Après une décennie de travail et de créations, elle s’éloigne de la compagnie Louis Brouillard pour initier d’autres projets, d’autres expériences scéniques.

Avec la metteuse en scène Berangère Vantusso, elle partage le désir d’aller vers un théâtre hybride, au croisement des arts plastiques et du théâtre. Ensemble, elles imaginent une forme singulière qui met en scène des acteurs et des marionnettes hyperréalistes, présences singulières qui troublent la perception du réel et ouvrent un espace de jeu théâtral inédit. Toujours plus attirée par des tentatives de renouvellement de la forme théâtrale, elle privilégie des collaborations avec des auteurs ou des metteurs en scène, qui comme elle, sont attachés à la dimension de recherche, de mise en danger, de réinvention. Les espaces scéniques qu’elle invente, résultent le plus souvent d’une démarche qui tente d’être au plus près du travail de plateau.

Elle signe la scénographie et parfois les costumes d’un grand nombre de projets initiés par des metteurs en scène tel qu’Eric Lacascade, Pascal Kirsch, Guillaume Gatteau, Pierre-Yves Chapalain, Jean-Pierre Laroche, Lazare… Pierre Meunier, qu’elle rencontre sur un tas en 1999 l’invite très souvent à participer à ses chantiers de rêverie théâtrale (Le Tas, Les égarés, Du fond des gorges, La bobine de Ruhmkorff).

Elle se prête joyeusement aux frictions poétiques avec la matière qu’il initie et devient peu à peu un membre important de l’équipage Belle Meunière. Elle forme aujourd’hui avec lui un duo rêveur et concepteur de leurs créations plastiques et théâtrales.

 

Pierre Meunier est né en 1957, à Paris. Sa formation passe par le cirque, le théâtre et le cinéma. Il se forme et travaille notamment avec Pierre Etaix, Annie Fratellini, Philippe Caubère, Zingaro, la Volière Dromes-ko, Giovanna Marini, François Tanguy, Matthias Langhoff, Jean-Pierre Wenzel ou encore Joël Pommerat.

En 1992, il fonde la compagnie La Belle Meunière qui a pour vocation la création artistique dans le domaine théâtral, sonore, cinématographique et plastique. Depuis 1996, il induit les projets et fabrique les spectacles sur un mode participatif avec l’équipe qu’il réunit. Il nourrit son travail de rencontres avec des scientifiques et philosophes, de séjours dans des sites industriels, et d’ateliers de pratique théâtrale dans des milieux psychiatriques. Le travail intègre le mouvement et la matière, le plus souvent brute (pierres, sable, tôles, ressorts, fer plein, pneus…), comme partenaires principaux, agents poétiques et provocateurs, métaphores concrètes d’une relation au monde à haut pouvoir résonnant. Parmi ses spectacles, on retrouve L’Homme de plein vent (1996), Le chant du ressort (1999), Le tas (2002), Les égarés (2007) et Au milieu du désordre (2008). Avec Sexamor (2009) et La bobine de Ruhmkorff (2012) il réfléchit à l’amour, au sexe, aux lois d’attraction des corps. En 2012, il crée Du fond des gorges avec Pierre-Yves Chapalain et François Chattot, ainsi qu’un spectacle pour jeune public, Molin-Molette. S’ensuit en 2015 Badavlan, méditation légère sur les lois de la pesanteur. Ces spectacles, chaque fois joués à Paris (Théâtre Paris-Villette, Théâtre de la Bastille, Théâtre de la Ville), ont largement tourné en France et à l’étranger.

Il collabore avec Marguerite Bordat, scénographe et plasticienne pour de nombreux spectacles. Forbidden di sporgersi, d’après Algorithme éponyme de Hélène Nicolas, dite Babouillec, a été créé en janvier 2015 à Clermont-Ferrand et présenté au Festival d’Avignon en 2015. La Vase a été créé en novembre 2017 à Clermont-Ferrand et Sécurilif au Théâtre des Îlets en 2019. Pierre Meunier a réalisé plusieurs courts et moyens métrages, Hoplà !, Hardi !, Asphalte, En l’air ! et un long-métrage autour de la matière Ça continue !.

 

Découvrez le travail de La Belle Meunière

Événements associés

RENDEZ-VOUS <br> EN COMPAGNIE

26 janv. 2022

RENDEZ-VOUS
EN COMPAGNIE

Autour du spectacle Terairofeu

Nos Futurs 6 > 12 ans En famille

En présence de Marguerite Bordat et Pierre Meunier.

Terairofeu

25 > 29 janv. 2022

Terairofeu

Marguerite Bordat et Pierre Meunier
La Belle Meunière

Création 2021 Nos Futurs 6+

La terre, l’air, l’eau et le feu. Les voici réunis au cœur du nouveau spectacle de Marguerite Bordat et Pierre Meunier, accueillis pour La Vase en 2018. Sur scène, un fatras de matières et de formes colorées aux allures de décharge. Deux adeptes de la débrouille, fille et garçon, y vivent, loin du monde policé mais aussi des puissances naturelles. Et si on inventait ?

TERAIROFEU – REPORTÉ

08 mai 2021

TERAIROFEU – REPORTÉ

Marguerite Bordat et Pierre Meunier
La Belle Meunière

Création 2021 6+

La terre, l’air, l’eau et le feu. Les voici réunis au coeur du nouveau spectacle de Marguerite Bordat et Pierre Meunier, accueillis pour La Vase en 2018. Sur scène, un fatras de matières et de formes colorées aux allures de décharge. Deux adeptes de la débrouille, fille et garçon, y vivent, loin du monde policé mais aussi des puissances naturelles. Et si on inventait ?

LA VASE

14 > 16 mars 2018

LA VASE

Marguerite Bordat et Pierre Meunier
Cie La Belle Meunière

Création 2017 15+

Et si, enfoui sous l’apparent marasme, se cachait un monde peuplé de fantasmes, d’êtres mystérieux et autres monstres marins ? En improbables poètes de la matière, Marguerite Bordat et Pierre Meunier s’en vont puiser au fond des eaux pour libérer l’imaginaire foisonnant de leur dernière création.