D. Abrecht, C. Coutant, Cie Yan Duyvendak, Kaedama et J-D. Piguet

D. Abrecht, C. Coutant, Cie Yan Duyvendak, Kaedama et J-D. Piguet

Delphine Abrecht conseillère en rapport aux spectateurixces
Delphine Abrecht est chercheuse et dramaturge. Née à Genève en 1987, elle suit des études en français moderne et en sciences politiques à l’Université de Lausanne, entrecoupées d’une année à l’école d’art dramatique Périmony à Paris. Elle obtient ensuite un Master ès Lettres en français moderne et en sciences du langage et de la communication. De 2012 à 2017, elle travaille en tant qu’assistante doctorante à l’Université de Lausanne, autour d’un travail de thèse sur le rapport aux spectateurices des arts vivants contemporains. Depuis 2010, elle collabore sur des projets artistiques en tant que dramaturge et en tant que collaboratrice artistique. Elle travaille notamment régulièrement avec Le Cabinet Créatif, Zooscope ou la Cie Yan Duyvendak. Elle participe aussi à des projets de recherche collectifs à la Manufacture – Haute école des arts de la scène, comme Action (2017-2018), Spectator ludens (2019-2020) ou S’entretenir (à venir).

Cindy Coutant – spécialiste des récits spéculatifs
Cindy Coutant est artiste et doctorante (Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains/Université de Lille). Son travail questionne principalement le désir du vivant de se relier aux êtres et aux choses, la coévolution entre espèces ou techno-espèces, et le besoin propre à l’humain de donner un sens aux informations du monde. Ses installations, films et lectures augmentées sont proches du genre de la science-fiction et se développent par l’écriture. Ils explorent différents problèmes comme l’amour en temps d’espionnage technologique, l’économie affective, la grammaire de l’anxiété ou les récits alternatifs de la création du monde.

Yan Duyvendak – directeur artistique
Yan Duyvendak, néerlandais d’origine, vit entre Genève et Marseille. Formé à l’École cantonale d’art du Valais et l’Ecole Supérieure d’Art Visuel de Genève, il pratique la performance depuis 1995, année de sa première oeuvre d’art vivant : Keep it Fun for Yourself. Depuis, il enchaîne les
créations et les scènes – de la Suisse aux Etats-Unis en passant par la Russie, l’Inde ou Hong Kong. Ses créations Still in Paradise, Please, Continue (Hamlet), Sound of Music et ACTIONS s’attachent à décortiquer la manière dont nous, citoyens, nous débattons avec les modèles sociétaux et l’engagement politique et social. En recourant tous deux à des procédés ludiques, invisible et VIRUS s’intéressent quant à eux à la constitution du collectif et à comment la collaboration et l’empathie peuvent amener à des formes possible d’empowerment. Dans tous ces projets, la co-signature et la collaboration font intrinsèquement partie du travail : Still in Paradise (2008, recréation 2016) est co-signé avec Omar Ghayatt, Please, Continue (Hamlet) (2011) avec Roger Bernat, ACTIONS (2017) avec Nicolas Cilins et Nataly Sugnaux Hernandez.

Kaedama

Egalement plasticien, son travail vidéo est présent dans de nombreuses collections publiques et privées, allant du Musée des Beaux-Arts de Lyon au Museum der Moderne (MdM) de Salzburg. Il reçoit durant trois années consécutives le Swiss Art Award, (2002, 2003, 2004), est lauréat du Namics Kunstpreis für Neue Medien (2004) et du Network Kulturpreis (2006). Il bénéficie de plusieurs résidences, allant de la Cité des Arts à Paris, en passant par l’atelier Schönhauser à Berlin (fonds cantonal d’art contemporain, Genève) jusqu’au Swiss Artistic Studio au Caire de Pro Helvetia (2007, 2008, 2009). En 2010, il reçoit le prix le plus prestigieux d’art contemporain suisse, le prix Meret Oppenheim puis en 2019, le Grand Prix Suisse du Théâtre /Anneau Hans Reinhart. Depuis 2012, la Compagnie Yan Duyvendak bénéficie de conventions de subventionnement conjointe de la Ville et du Canton de Genève et de Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture.

Jean-Daniel Piguet – conseiller en dramaturgie
Jean Daniel Piguet est metteur en scène et performer. Né Genève, il grandit à la campagne dans le Sud-Ouest de la France. Il étudie la philosophie et le cinéma documentaire à Toulouse, Paris, Montréal, puis intègre le Master mise en scène de la Manufacture, à Lausanne. Ses spectacles questionnent le potentiel fictionnel de la réalité qui nous entoure (Passe, Pas Perdus, Memoria Libera, Partir). Il travaille avec plusieurs ami·e·s artistes en tant que collaborateur artistique, dramaturge ou performer (Mélina Martin, Oscar Gomez Mata, Rémi Dufay, Camille Mermet, Yan Duyvendak, Mélanie Gobet, Maxime Gorbatchevsky, Floriane Mésenge). Aimant nourrir le lien entre théâtre et société, il suit deux parcours de la Marmite – Mouvement artistique, culturel et citoyen- en tant qu’artiste associé. En 2020, il est lauréat de la Bourse Leenaards. Il développe actuellement un lieu de résidence artistique dans son village d’enfance, à Negrefoyt.